Soja et Sport

L’ALIMENTATION DU SPORTIF

Sur le fond, l’alimentation quotidienne du sportif d’endurance de haut niveau n’a pas de raison de présenter de grandes différences avec l’alimentation de Mr/Mme Tout le monde. Elle respecte les mêmes principes, si ce n’est qu’elle s’adapte aux besoins du sportif, qui varient selon les moments. Les apports (notamment énergétiques) du sportif d’endurance ne seront pas les mêmes selon qu’il est en période d’entraînement ou de repos et selon la nature des compétitions qu’il prépare.

Par contre, la structure de son alimentation quotidienne restera proche de celle des recommandations habituelles d’équilibre alimentaire : pas d’excès, pas d’exclusion ni d’exclusivité, mais la recherche régulière de diversité et de plaisir !

Avant…

Dans les moments qui précèdent et suivent la compétition, et évidemment pendant, l’alimentation sera plus adaptée. À l’approche d’un marathon ou d’une épreuve d’endurance longue, l’accent sera mis sur les sources d’énergie glucidique (féculents, céréales), sans toutefois faire l’impasse sur les autres nutriments. En effet, il serait dommageable sur le long terme de focaliser uniquement sur les glucides, en oubliant de consommer des protéines de bonne qualité nutritionnelle, en limitant trop sa consommation de lipides (au risque de manquer d’acides gras essentiels, dont les fameux oméga-3), et en ayant une alimentation trop monotone qui manquerait de fibres, vitamines, minéraux et autres micro-constituants aux multiples bienfaits, notamment anti-oxydants… Toutefois, à l’approche de la compétition, généralement dans les 48h qui précèdent, certains aliments sont consommés en quantité moindre, pour favoriser l’absorption des nutriments et limiter le risque de troubles digestifs : c’est le cas notamment des crudités les plus riches en fibres, potentiellement irritantes, et des aliments les plus gras, comme certaines viandes ou charcuteries.

Pendant…

Pendant la compétition, il n’est pas toujours possible de s’alimenter normalement, le sportif a donc recours à une nutrition plus adaptée (boissons énergétiques pour sportif, barres, gels, etc.). Le but étant de conserver un niveau d’hydratation, de minéralisation et d’énergie glucidique suffisant pour soutenir la performance et retarder la survenue de la fatigue musculaire, des crampes, …

Après…

De nombreux sportifs d’endurance ont compris l’importance de l’alimentation pour bien récupérer après la compétition. Le secret, qui n’en est plus un, consiste à se réhydrater et à consommer rapidement des glucides et des protéines pour refaire le plein d’énergie et réparer les muscles. Bien sûr, il existe des produits techniques de nutrition sportive adaptés à cet objectif, mais il est également possible de trouver de l’eau, des glucides et des protéines dans les aliments du quotidien : une boisson au soja sucrée, comme les boissons Sojasun Vanille ou Chocolat, peuvent tout à fait contribuer à une bonne récupération !

Soja et Sport

Lire aussi...

3 conseils pour modifier son alimentation et se sentir plus léger
3 conseils pour modifier son alimentation et se sentir plus léger
Démarrer le soja
Varier son alimentation
Autres